Agenda : Exposition Caricatounsi 5, du 6 au 30 janvier !!!

a15723574_1427898527275641_7796513227579496361_o

a

La Fondation de la maison de Tunisie a le plaisir de vous inviter au vernissage de Caricatounsi 5, une exposition de caricaturistes tunisiens et tunisiennes qu’on a désormais l’habitude de faire depuis janvier 2014 .
Pour cette édition on a le plaisir d’avoir parmi nous Nadia Khiari alias Willis from Tunis et qui ne viendra pas seule mais elle sera accompagnée par ces deux complices Sim Vandart un artiste graffeur et Anarchnowa un vidéaste.
a

Rdv le vendredi 6 janvier à 19h30
45 A Boulevard Jourdan, 75014 Paris
a
Entrée libre.
a
Biographies :
a
Willis from Tunis :
« Willis from Tunis est né jeudi 13 janvier 2011, durant le discours du président déchu tunisien qui promettait, entre autres, la liberté d’expression. Au départ, cette chronique graphique du chat était le moyen de partager avec l’entourage direct de l’auteur, sur Facebook, son ressenti vis-à-vis de la situation historique que les Tunisiens vivaient. Sur le ton de l’humour grinçant, le matou chroniquait l’actualité au jour le jour. D’une vingtaine d’amis sur Facebook, Willis est suivi par plus de 47 000 personnes aujourd’hui.
Nadia Khiari, enseignante en arts plastiques, peintre et dessinatrice, a publié plusieurs recueils des chroniques de la révolution et publie ses dessins dans Siné Mensuel, Courrier International, Zelium.
Elle a reçu le Prix Honoré Daumier (lors de la deuxième rencontre de Cartooning for Peace à Caen en 2012), les insignes de Docteur Honoris Causa de l’Université de Liège en 2013, le prix international de la satire politique à Forte dei Marmi (octobre 2014), le Prix Agora Med du Dialogue Interculturel Méditérranéen (Italie, juin 2015) ainsi que le prix « Couilles au cul » lors du festival Off off Off d’Angoulême (janvier 2016).
Livres parus :
• Manuel du Parfait Dictateur | Édité à compte d’auteur, septembre 2015.
• Willis from Tunis : chroniques de la révolution | Édité à compte d’auteur, Tunis. Dessins de janvier, février 2011.
• Willis from Tunis 2 | Yaka Éditions, Tunis. Dessins de mars 2011 à mars 2012.
• Willis from Tunis : chroniques de la révolution | Éditions de la Découverte, collection Zones, mars 2012. Recueil de dessins de la révolution aux élections.
• Willis from Tunis | en langue arabe | Éditions All Prints Distributors and Publishers, Beyrouth, juin 2012. »
Fb: https://www.facebook.com/WillisFromTunis-145189922203845/
a
Sim Vandart :
« Né à Tunis en 1989, Ismat a depuis l’enfance consacré son temps libre à l’apprentissage et à la pratique du dessin et de la peinture.
Après des années d’études en cinéma à Tunis et en Ukraine, il a décidé de consacrer sa vie entière au Graffiti, la seule forme d’art qui le garde en vie, et c’est en 2008 qu’il a fait ses premières prestations de Graffiti sur les murs de la ville.
Durant la révolution du 14 janvier, Ismat connu sous le pseudo de Sim Vandart a réalisé en compagnie d’un collectif de graffeurs tunisiens (Z.I.T) une session de graffiti au Palais Trabelsi à Gammarth, une performance qui a secoué les réseaux sociaux et qui a créé une interaction entre les internautes.
En 2012, Sim a participé à l’exposition collective au Palais Abdellia avec un tableau intitulé « Kefer » critiquant les actes des salafistes, qui a failli lui coûter la peau.
En 2016, il a réalisé sa première exposition solo intitulée « Vandarchism ». « Vandarchism » s’est basée sur deux principaux thèmes : « Anarchisme » et « Vandalisme », et a proposé un petit aperçu sur les travaux d’un artiste polymorphe vivant une certaine anarchie dans son Art, qui a toujours été considéré comme étant un acte de vandalisme.
Tout au long de sa carrière professionnelle et artistique, Sim Vandart aka Simarek a travaillé avec plusieurs associations de promotion de la culture urbaine tels le collectif DEBO, le collectif Gam7 et l’association Art Solution avec laquelle il a réalisé plusieurs Workshops de graffiti au sein de plusieurs régions tunisiennes. »
FB: https://www.facebook.com/sim.marek/?fref=ts
a
Anarchnowa :
« Régulièrement dans le top Trends sur Youtube, la web-série tunisienne Anarchnowa cartonne sur les réseaux sociaux.
a
Après une première saison réussie, son premier épisode de la deuxième saison a drainé plus de 16.000 visiteurs en 3 jours.
a
Tournant en dérision la scène médiatique et politique à travers des « memes » ou des passages de films ou clips, Anarchnowa est ovni entre la satire et la réalité. »
youtube : https://www.youtube.com/channel/UCc_3n2IBUBmKWTxxSuKqzOg
a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *