LITTÉRATURE : « LES CANNABELLES » / EPISODE 7 – « Mission Planète Bleue. » (PAR ANN)

ml3

Les Cannabelles

7 – Mission Planète Bleue

a

a

 a

Mais les ordres sont les ordres. Surtout quand on ne les comprend pas, faut se contenter de les exécuter.

– Quand tu verras la planète bleue où tout est bleu en spirale ce sera tout droit devant toi !

– Mets les gaz, A !

C’est dans un pet magistral que j’emportai l’essentiel de mes sophistiquées connaissances et les restes calcinés de la carlingue Ad Patres qui serait mon abri pour quelques années-allumeuses. Voyeuse de l’univers inter considérable, j’avais une mission concrète : « rapporter de la planète bleue, un mâle de bonne constitution, les bleus étant de la meilleure qualité ».

– Elle plane à sa perte !

– Adieu, je pète de trouille ! fut mon mot d’adieu à l’attention de mes concitoyennes.

– On s’en remettra… on s’en remettra ! furent les encouragements que j’entendis, prisonnière désormais de d’un cockpit, dernière génération de la technologie chanvrière : ignifuge, pressuré, fongicide. J’avais au fond de moi, un éventuel espoir d’emboutir cette planète fabuleuse sans m’exploser le museau dans ce monde extra-cannabellien.

J’allumai la radio qui aboyait les instructions de Marie Juana, intelligente et belle plus encore, meneuse de revue… scientifique.

« Tu dois rapporter un humain mâle indispensable à la régénérescence de notre race. Sans te mettre la pression, l’avenir de notre tribu repose sur la réussite de ta mission. Mets ton voyage à profit, imprègne-toi des magazines qui se trouvent sous ton siège. »

– Euh, la lecture, ce n’est pas pour moi…

– Nous savons, tu ne connais que la lettre A. Rassure-toi, c’est un livre d’images passionnantes et puis c’est un ordre, conclut Marie Juana.

Je feuilletai d’abord un inventaire très complet des échantillons possibles de face et de profil, toute une gamme de petites outres avec robinet dont l’originalité tenait principalement dans le pelage et la pigmentation des individus.

– Ne t’arrête pas au décor, c’est un tissu d’illusions, me dit Marie Juana. Concentre-toi sur les breloques.

– Dans ce cas, j’arracherai l’essentiel et jetterai le reste. Moins lourds dans la capsule, je pourrais en rapporter une dizaine.

– Malheureuse ! Ces primates ont un mécanisme complexe. Une paille dans les rouages et le robinet reste à sec. Intelligent comme des enclumes ! Pourtant sans leur cerveau, pas la moindre érection monumentale.

a

A suivre…

Ann

a

a

Episode 1 : http://foutouart.fr/litterature-les-cannabelles-episode-1-la-cannabiere-par-ann/  

Episode 2 : http://foutouart.fr/litterature-les-cannabelles-episode-2-le-monde-de-cannae-par-ann/

Episode 3 : http://foutouart.fr/litterature-les-cannabelles-episode-3-la-cabale-par-ann/

Episode 4 : http://foutouart.fr/litterature-les-cannabelles-episode-4-la-conquete-de-cannaceae-par-ann/ 

Episode 5 : http://foutouart.fr/litterature-les-cannabelles-episode-5-mademoiselle-a-par-ann/

Episode 6 : http://foutouart.fr/litterature-les-cannabelles-episode-6-la-conquete-considerale-par-ann/

a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *