Frédéric Wieme

12903574_10154128761804630_521413294_ounea

Je me nomme Frédérock le décalé :p

Je suis graveur, peintre mais pas artiste animator…  principalement, mon travail s’effectue de la technique (xylographie) est basé sur les reflets, les ombres le white noise, des êtres  parcourant le quotidien.

a
«  »Sommes nous pas tous prisonnier de l’intérieur ou de l’extérieur via un châssis fenêtre…Celui-ci devient  un tableau, un portrait et un paysage … ces affiches sont  des transparences du monde urbain où des hommes et des femmes se reflètent au travers les fenêtres » ».

a

«  »A l’heure actuelle où la crise est toujours présente.. des hommes et des femmes courent toujours et de plus en plus vite…

Aux annonces politiques,  scientifiques, économiques… ils courent toujours plus..

Aux affiches publicitaires : » Pommades anti-rides » =  rester jeune, beau, sportif, compétent et tel qu’un sérum de l’éternité… » »

Présenter ces êtres sans domicile aux traits durs à l’aide de la xylographie (écorce de bois graphique) montrant leurs existences ; alors qu’eux – ils sont transparent dans ce monde urbain pour certains comme inexistants.

«  »On voit l’acteur portant un costume large évocateur de sa détresse; il voit dans la vitrine et se remémore les moments de gloire qu’il a vécu (the artist)-«  »

«  »Quelques plans tel que les fondus, flashback, caméra subjective, profondeur de champ – ombre – lumière  inspirée des films d’Orson Welles « citizen kane » »

a