Poésie : « Danse avec les Dieux » (par Tofka)

poesie

Danse avec les Dieux

a

En ces temps nouveaux
Que les siècles ont forgés
A coups de canons
Et de veuves éplorées,
De la fange émerge
L’Homme serein.
Masculin au féminin,
Libre de compassion
De haine comme d’amour
Affranchi du désespoir
Libéré de l’utopie
Il se redresse enfin
Le poing levé vers les étoiles.
L’Eve en l’Adam
Il murmure au firmament
La prière de ses pères lointains.
Palpite de joie son cœur
Soudain innocent
De toute ces peines jamais endurées.
Alors son âme élevée entrevoit enfin
L’infini de l’univers.
Il ploie le genou
Incline sa tête
Et d’une main tremblante
D’une poignée de désert se saisit.
Filent entre ses doigts
Les graines du temps
Lors qu’une larme vint à les mouiller
A les nourrir…
a
Le géant dans un éclair disparu.
A la place une plage
Bercée par les vagues
D’un océan indigo
Que le soleil couchant
Caresse de ses derniers rayons.
Deux corps enlacés
Gisent au pied d’un rocher.
Les yeux s’ouvrent l’un sur l’autre.
Sans peur, sans questions
Juste là…
Poussière d’éternité
Que les dieux ont voulu nouvelle
Les lèvres s’enflamment
Et les ventres s’enlacent
Pour un temps nouveau…
a
Tofka
a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *