Actu : Les primaires politiques, ou comment animer les réveillons en famille ( par Keul )

564c2ea3b18e1Comme vous le savez, le dimanche 23 avril prochain, sera la date du premier tour de l’élection du Président de la République Française. *

Alors depuis quelques temps, vous aurez appris dans les grands médias, la mise en place d’un certain nombre de « primaires », que vous aurez suivis de près ou de loin, voire pas du tout. Récemment, on a beaucoup entendu parler des primaires du parti Les Républicains, dites « de la droite et du centre ». Mais auparavant se sont déroulées celles d’Europe Ecologie – Les Verts. Le Parti Socialiste quant à lui, organisera les siennes, appelées « primaires citoyennes » début 2017.

a

* En Guadeloupe, Martinique, Guyane, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Polynésie française, les électeurs voteront le samedi précédant la date de l’élection en métropole.

a

Rappel sur ce qu’est une primaire en politique

a

Selon wikipédia : « Une élection primaire est une élection qui permet la désignation du candidat d’un parti politique (ou d’une coalition de partis) à une élection. ».

Il est important de préciser qu’une « primaire » peut être, soit ouverte, l’ensemble des citoyens peuvent alors y participer, soit fermée et dans ce cas, seuls les adhérents du parti concerné ont la possibilité de voter.

Les primaires citées précédemment sont ouvertes. En effet, les votants n’ont pas besoin d’être adhérents aux partis organisateurs de ces primaires, cependant il leur sera demandé de participer financièrement et de signer une charte.

Ainsi, Yannick Jadot a été désigné candidat au sein d’E.E.L.V., qui demandait 5 euros de frais de participation pour les non adhérents et non coopérateurs.1

François Fillon a quant à lui a été élu comme représentant du parti Les Républicains, qui sollicitait 2 euros pour toutes les personnes votantes et par tour de scrutin.

Tandis qu’au Parti Socialiste, les élections primaires auront lieu le 22 et le 29 Janvier 2017 et les frais de participation seront d’un euro par tour, pour tous les votants.

a

1 EE-LV propose le choix d’adhérer au parti politique en tant que tel mais offre aussi la possibilité d’adhérer à leur réseau coopératif qui est ouvert à tous, ainsi il est possible d’adhérer au réseau tout en étant membre d’un autre parti politique.

a

Apparitions des primaires

a

Les premières primaires ont été organisées en 1995 par le P.S. qui désigna alors Lionel Jospin candidat à l’élection présidentielle. La méthode est ensuite adoptée par les Verts et le Parti Communiste Français en 2002, avec pour résultats respectifs : Alain Lipietz, qui sera remplacé par Noël Mamère pour les verts, et Robert Hue pour le P.C.F. Ce n’est qu’en 2007, que l’Union pour un Mouvement Populaire organise sa propre primaire. Il est à noter que l’aspect démocratique de cette dernière fit polémique, puisqu’elle ne comportait qu’un seul candidat, notre ancien président, Nicolas Sarkozy.

a

C’est seulement en 2012, qu’apparaissent en France, les premières primaires ouvertes. Cette même année, le P.S. et le Parti Radical de Gauche initient le mouvement en mettant en place les  « primaires citoyennes » et E.E.L.V. étend son vote à l’ensemble des sympathisants.

Depuis, ce mode électoral se démocratise et c’est pourquoi, trois primaires ouvertes sont mises en place par certains partis politiques pour l’élection présidentielle de 2017.

a

La société civile comme alternative

a

Il existe néanmoins une autre primaire, ouverte à tous les citoyens et dont l’objectif est le même que celles citées au début du texte, à savoir la désignation d’un candidat à la présidence.

A l’inverse des autres, celle-ci n’est organisée par aucun parti politique et les candidats sont issus de la société civile. Une initiative portée par l’association Democratech, et dont un des objectifs est de mobiliser les citoyens français sur la politique.

Il s’agit de LaPrimaire.org.

a

En remettant en cause la légitimité des candidats désignés par les partis politiques et en proposant une alternative ainsi qu’une nouvelle forme de vote aux citoyens, l’initiative mérite de s’y intéresser.

C’est au début de l’année 2016 que l’association décide de proposer une primaire ouverte qui permettrait « aux Français de choisir librement, de manière transparente et démocratique, les candidats qu’ils souhaitent voir se présenter à l’élection présidentielle de 2017 ». Elle lance alors un appel à toutes les personnes désireuses de présenter leur candidature. Une des conditions pour obtenir le statut était d’être soutenu par un minimum de 500 citoyens et tout citoyen étant plébiscité par 500 personnes recevait l’invitation officielle de se déclarer candidat.

C’est ainsi que, fin juillet 2016, 16 candidats sont officiellement qualifiés. Durant 12 semaines, ces personnes ont alors fait le travail d’exposer leurs projets dans le détail et d’inviter les citoyens à réagir. Par la suite, un premier vote est organisé afin de mettre en avant les cinq candidats/ équipes les plus représentatives.

Le choix est porté sur le vote en ligne. Chaque citoyen inscrit sur LaPrimaire.org devait attribuer une mention, allant de « très bien » à « insuffisant » aux cinq candidats sélectionnés aléatoirement.

Ainsi, il s’agit d’un vote d’intensité sur tous les candidats présentés. On se positionne alors par rapport aux idées et aux projets mis en avant par les candidats.

Ce qui permet de ne pas privilégier un candidat dans sa présentation par rapport à un autre, puisque les candidats ne sont pas désignés par le nombre de suffrages exprimés. Mais également de susciter l’intérêt et la curiosité de la personne votante alors invitée à aller se renseigner sur le programme et les thématiques de chacun.

a

A l’heure actuelle, le deuxième tour des élections est ouvert et il ne reste que quelques jours pour s’inscrire et voter. A la suite de quoi, un seul candidat sera retenu.

Il partira alors, avec l’aide de LaPrimaire.org, en quête des 500 parrainages nécessaires pour se présenter à l’élection présidentielle.

Nous vous invitons à vous rendre sur leur site internet, la présentation des programmes des candidats ainsi que toutes les modalités y sont présentes.

a

Keul

a

Sources :

https://www.service-public.fr

https://fr.wikipedia.org

https://laprimaire.org/

http://www.primaire2016.org

http://www.lesprimairescitoyennes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *