Agenda : Le Droit à la ville, quelles place pour le droit dans nos sociétés contemporaines urbanisées ? Samedi 1er avril de 15h à 23h

a

Chez Marie, un café-resto sur cour et jardin dans le 9e, le Kinoscope propose une journée destinée à tous pour comprendre et réfléchir sur notre droit à la ville…

a

SAMEDI 1ER AVRIL 2017 DE 15H A 23H


a
Chez Marie [Fenêtre sur Cour, Café/Resto/Jardin]
11 av. Sidoine Apollinaire, Lyon 9, Métro Valmy
ENTRÉE PRIX LIBRE
Bar & restauration sur place
a
a

Au Programme

a

15H30 – CAFÉ-DÉBAT
LA TRÊVE HIVERNALE SE TERMINE, ET MAINTENANT ?
17H00 – CONFÉRENCE GESTICULÉE
SANS TOIT NI LOI… OU LA GENTRIFICATION CONTRE LE DROIT À LA VILLE, par Anna

19H00 – PROJECTION
LA FÊTE EST FINIE, film documentaire de Nicolas Burlaud – 72 min, 2015

De 15H00 à 23H00 – EXPOSITION
TRÊVE[S], exposition photo de Romain Costaseca et Philippe Merchez

21H00 – CONCERT
NOWMAD, Trio vocal, chansons du monde

22H00 – JAM-SESSION
Apporte tes instrus !
a

Programmation en détails sur : lekinoscope.com

 

a

Thématique générale

a
LE DROIT À LA VILLE

Quelle place pour le droit à la ville dans nos sociétés contemporaines urbanisées ?
a

Nos espaces de vie, particulièrement ceux de la ville, évoluent au rythme de la mondialisation ; les mutations urbanistiques, parfois parées des mots “culture” ou encore “développement durable” entraînent avec elles plusieurs phénomènes dont la gentrification est l’une des problématiques: rénover, innover, construire, pour transformer et réinventer les quartiers, les lieux de vie. Petit à petit, les habitants se transforment eux aussi.
Si la sphère capitaliste accompagnée d’urbanistes et autres faiseurs d’espaces revêt un rôle de premier plan dans ce processus, nous avons toutes et tous une part de responsabilité au sein de ce phénomène. Il est important aujourd’hui de s’interroger sur ces mutations qui s’opèrent au sein de nos villes, de prendre conscience notre rôle dans ce processus afin que chacun se réapproprie son “ droit à la ville ” : savoir explorer et observer la ville dans toutes ses dimensions et revendiquer le droit de l’organiser collectivement par et pour les habitants.

a

Cette journée se propose donc d’explorer le sujet aujourd’hui plus que d’actualité du « droit à la société urbaine » ou « droit à la ville » à travers plusieurs angles d’approche.

«  C’est l’activité des individus et des groupes dans la vie de tous les jours qui fonde la société. Il faut donc réfléchir à l’essence de cette activité quotidienne,
pour comprendre le monde et pouvoir le changer. » – Grégory Busque

a

Et c’est pas fini...

DIMANCHE 09 AVRIL

THÉRAPIE DU DIMANCHE #22

AUX SEYCHELLES (Lyon 9)

a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *