Brève : L’arnaque masquée (par Sacha et Annie)

.

.

L’obsession du gouvernement à vouloir déconfiner le 11 mai, sous la pression du grand patronat français et du MEDEF, a poussé à la commercialisation de matériels sanitaires non-fiables. Élastiques qui se détachent, chiffons ou lingettes en guise de masques, filtrations douteuses, malgré une communication qui se veut rassurante nous sommes loin de la protection maximale dont nous devrions avoir pour affronter le virus en ces premières semaines de déconfinement hâtif.

.

Ceci est un “masque” vendu en pharmacie..

.

Et hop magie ! Plié en deux on obtient un masque !

.

Les masques ci-dessus ont été vendus en pharmacie à mon père qui souffre d’insuffisance respiratoire et respire grâce à une bouteille à oxygène. Pour la modique somme de 15€ non remboursée par la sécurité sociale, mon paternel a eu la chance de recevoir une trentaine de ces lingettes désinfectantes grossièrement transformées en masques.. Comme vous pouvez le constater sur les photographies, les 4 fentes sont censées être l’espace où l’on positionne ses oreilles, bien entendu deux personnes sur trois ne correspondent pas aux dimensions et le masque ne tient pas – Sous le menton, le masque n’apporte aucune protection et les fameuses « gouttelettes » infectées peuvent aisément s’y introduire. Après être aller « troquer » ses masques lingettes contre 15 masques dits « chirurgicaux », c’est à dire la moitié de moins sans remboursement de la différence, il a eu la bonne surprise de découvrir que les élastiques d’un masque sur deux s’arrachaient.. En effet, la colle qui lie l’élastique au masque se détache du fait de sa mauvaise qualité. En partant de chez lui, j’ en ai pris un, il a cédé alors que je me faufilai au milieu d’une foule..

.

Quand on a réellement l’impression que l’on se fout de nous..

.

Le virus ne passera pas par là..

.

Super sécurisant les masques chirurgicaux !

.

Ils diront ce qu’ils veulent, mais attendre d’avoir du matériel de protection sanitaire efficace pour déconfiner la population aurait été de mise. Le gouvernement joue à la roulette russe avec la vie de milliers de personnes telles que mon père : fragiles, en mauvaise santé et non encadrées par un système de santé fiable.

.

La deuxième série de masques (ci-dessous) sont ceux distribués par la mairie de Lyon provenant des prestigieux Tissus de Charlieux. Distribués dans une pochette plastique avec une pseudo feuille explicative/ mode d’emploi, ces torchons (avec toute la symbolique que cela renvoie), pardon, ces masques sont censés protéger les individus dans les espaces publiques.. Ils sont impossibles à agencer, très peu pratiques et laissent des ouvertures sur les côtés.. Ne parlons pas de l’esthétisme et des défauts de fabrication..

.

Un esthétisme d’enfer !

La barre faisant office de pince-nez qui se retrouve au milieu du masque..

Les élastiques sont remplacés par des bouts de ficelle tressées à la va-vite..

.

La qualité de ces masques prouve que nous étions loin d’être prêts à nous déconfiner le 11 mai dernier, mais quand les grands patrons ont dit à Macron qu’il fallait retourner au boulot, celui-ci a abdiqué. Quitte à (continuer de) sacrifier nos aînés avec des protections sanitaires de mauvaises qualités.. Malgré le Covid-19, il faut bien continuer à rendre les riches encore plus riches !

 

.

Sacha et Annie

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *