Article/ Procès Charlie Hebdo : Le fournisseur d’arme d’Amedy Coulibaly était un identitaire.. No Fake ! (par Sacha)

.

.

.

Je viens de terminer Paname Underground, un roman écrit par Zarca édité aux éditions de la Goutte d’Or, qui dépeint le monde sous-terrain de Paris avec tous ses travers et sa misère (prostitution, drogue, trafics en tout genre, etc.), mais aussi les amitiés qui s’y créent. Flirtant avec certains groupuscules d’extrême-droites et autres adorateurs de l’utra-violence, l’auteur nous décrit, au chapitre 20 intitulé « l’Arsenale de Saint-Mich‘ », une impressionnante cache d’arme qui appartiendrait aux FAF [1], où seraient stockées par dizaines des armes automatiques, des fusils, des pistolets, des explosifs, etc. Chose marquante, elle serait située dans le quartier Saint-Michel en plein cœur de Paris. Dubitatif après cette lecture et conscient du caractère semi-romancé du livre, je me livre à une recherche sur le net, tapant les les mots clefs « cache d’armes, extrême-droite, Paris, St-Michel ». Je ne trouve aucun article sur le sujet, mise à part une vidéo promo du bouquin qui nous dévoile en image cette fameuse planque avec la présence de l’auteur, mais dont on ne peut prouver la véracité.

.

A contrario ces mêmes mots clés m’ont guidé vers d’autres articles, j’ai fait une découverte étonnante qui tombe pile-poil avec l’actualité du moment : le procès des attentats de Charlie Hebdo et du magasin Hypercasher. Datant de 2015, plusieurs articles relataient les liens étroits entre l’extrême droite et le fournisseur d’armes du terroriste Amedy Coulibaly , tristement connu pour avoir abattu de sang froid un policier municipal et quatre employés de la supérette Hypercacher. Figurez-vous que ce mystérieux fournisseur était, entre autres indic’ des douanes et de la gendarmerie de Lille, formateur survivaliste, chef d’un groupe identitaire lillois, patron de la friterie La frite qui rit et, soyons fous, mercenaire international pour la DGSE mais aussi pour le compte du Département Protection et Sécurité du FN (actuel RN). Il a effectué des missions en Croatie (organisation d’un trafic d’arme France/ Croatie) et différents pays africains dont le Congo (participation à une tentative de putsch). Cette personnalité, qui est tout sauf inconnue des services de police et d’espionnage, se prénomme Claude Hermant..

.

.

Il semble être l’un des grands absents de ce fameux procès déjà annoncé comme « historique » qui se déroule depuis le début du mois de septembre. En même temps ce n’est pas étonnant, sa présence signifierait que l’extrême-droite et plusieurs services de l’Intérieur (gendarmerie, DGSI, douanes, etc.) sont directement ou indirectement impliqués dans ces odieux attentats.. par cupidité, laxisme, ou vision géopolitique obscure.. En 2017, Claude Hermant a écopé d’une peine de 8 ans de prison après avoir soutenu mordicus n’avoir été seulement qu’un indic’ des douanes en infiltration. Depuis, plus personne n’a osé déterrer l’affaire malgré des témoignages des services de gendarmerie et des douanes s’avérant peu convaincants. Les acteurs du procès semblent totalement éluder cette part d’ombre concernant l’implication de Claude Hermant et l’extrême-droite (RN, Identitaires, etc.) dans cet attentat. Hormis l’avocate Isabelle Contant-Peyre, comme le relate l’encart ci dessous provenant du site Libération en date du 2 septembre, personne n’a demandé l’audition de ce fameux fournisseur d’armes.

.

Et si l’extrême-droite était impliquée dans ces tragiques attentats avec l’intention de renforcer les clivages religieux et la peur de l’autre ? C’est la question (un peu conspi’) que l’on peut se poser car l’Histoire nous a montré ce dont étaient capables les groupuscules fascistes : Hitler brûlant le Reichstag pour faire accuser les communistes et les juifs, ou les attentats perpétrés en Italie dans les années 70/ 80 par l’extrême-droite afin de discréditer l’extrême-gauche.

Une chose est sûr, ce procès ne mettra pas en lumière les rapports factuels entretenus entre identitaires et radicalisés lors de cette attaque, ainsi que les bourdes liées aux services de renseignements intérieur dont le travail était d’éviter un tel drame.

.

.

Affaire à suivre..

Sacha

.

[1] L’expression « France aux français » désignant les groupuscules fascistes

.

Articles sources :

https://www.lesinrocks.com/2015/05/news/claude-hermant-la-figure-de-lextreme-droite-qui-aurait-fourni-des-armes-a-coulibaly/

https://www.liberation.fr/societe/2015/05/12/trafiquant-ou-infiltre-claude-hermant-le-trouble-de-l-identitaire_1308251

https://www.marianne.net/societe/claude-hermant-barbouze-dextreme-droite-et-fournisseur-darmes-de-coulibaly

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/05/04/01016-20150504ARTFIG00002-une-figure-de-l-extreme-droite-lilloise-fournisseur-d-armes-presume-d-amedy-coulibaly.php

https://www.lavoixdunord.fr/518810/article/2019-01-10/claude-hermant-de-nouveau-juge-en-appel-pour-trafic-d-armes-de-guerre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *