LITTÉRATURE : « BAGASSE ! » / EPISODE 4 (PAR ANN)

ml3

Bagasse

Episode 4

a

a

 a

Jazz fourgonnait derrière le bar, il rinçait les pichets et rangeait les corbeilles sur les étagères entre deux encaissements. L’établissement se vidait ; comme une volée de moineaux, les habitués s’égaillaient pour rejoindre leur lieu de labeur. Jess poussait le balai sous les tables libres. Chantal observait cette ombre sans relief quand le serveur et barman s’adressa à elle :

– Ça  y est, le grand jour ? Tu quittes Groseilles-les-Amours définitivement.

– Demain dès l’aube, répondit la cliente qui grimpait maladroitement sur un de ces hauts tabourets de bar.

– C’est Jessica qui prend la place, elle sera juste à côté de son boulot… elle est contente !

– Je pense bien que la larve est contente, contente d’avoir blousé Fifi, continua Chantal à l’attention de Gus, le frère de celui-ci qui venait de rentrer Chez Gilou.

– Bonjour Chantal, je te cherchais pour les clefs demain…

– Je te les dépose juste avant de partir vers 6h.

– Je vois que Chantal est intarissable d’éloges sur ma collègue, ironisa Jazz

– Je crains effectivement que Fifi n’ait pas fait l’affaire du siècle avec une telle locataire, il verra bien.

– Celui-là, c’est dans sa nature, il est trop gentil, reprit Chantal. Ce ne sera pas faute de l’avoir prévenu que sous les oreilles de cocker de cette pauvre fille, sommeille une fourbe souillon.

– Malou en tous cas est bien contente de l’avoir délogée de son appartement, poursuivit Gus.

– Tu m’étonnes ! renchérit Chantal

– Mais pourquoi tant de haine ? interrogea Jazz

– Ça fait trois ans que Jess et son cloporte de copain pourrit la vie du quartier Lamur. J’ai dégagé sans demander mon reste… Sa chienne, le membre de la famille que je préférais, chiait partout jusqu’en bas des escaliers et sur le palier, on avait droit à l’accumulation de leurs poubelles quand ils ne les jetaient par la fenêtre. Un sans-gêne sans nom. Somme toute, c’est une pauvre fille abrutie par la violence de Tony, son crétin de compagnon.

– Ils se sont séparés, faut lui laisser une chance. Elle a un bon fond, plaida Jazz

– Mais alors en creusant loin dans son vide sidéral, ironisa Chantal fixant Jess ramassant les balayures de la grande salle.

a

A la semaine prochaine

Ann

Episode 1 : http://foutouart.fr/litterature-bagasse-episode-1-par-ann/

Episode 2 : http://foutouart.fr/litterature-bagasse-episode-2-chez-gilou-par-ann/

Episode 3 : http://foutouart.fr/litterature-bagasse-episode-3-chez-gilou-2-par-ann/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *