LITTÉRATURE : « BAGASSE ! » / EPISODE 5 (PAR ANN)

ml3

Bagasse

Episode 5

a

a

 a

Chantal se mit à rire en repensant à Jess plus insignifiante que jamais, pénétrant dans le logement qu’elle escomptait louer ; un pari gagné grâce à un culot sans nom qui l’avait aidé dans cette épreuve. Elle n’avait salué aucun des occupants de la maison. D’ailleurs, Chantal n’avait pas soulevé le nez de son bureau quand l’intruse avait glissé furtivement du côté de la cuisine. Jess n’avait émis qu’un sourire mielleux à l’attention de Fifi, le propriétaire des lieux. Elle acquiesçait à tous les avertissements de Fifi en dodelinant de la tête comme savent si bien le faire les petits chiens pendulaires sur la plage arrière des voitures.

Jess savait que Chantal en savait long sur ses incivilités, elle savait également que Chantal avait largement fait l’article à son sujet et pourtant cette dernière dans sa grande compassion n’avait pas tout raconté sur leurs rapports de voisinage tendus malgré l’accueil chaleureux que  son foyer avait réservé à ce jeune couple qui avait profité de la moindre faille d’empathie qu’on put leur réserver pour taxer quelques euros et détruire ou s’approprier un matériel mis en commun par l’ensemble du voisinage exaspéré désormais par leur seule présence.

Mais pourquoi tant de haine envers ces créatures dénouées de toute moralité et de toutes ces menues récréations qui font que la vie est une aubaine malgré les coups que celle-ci réserve à chacun de nous. Chantal renonça à s’acharner alors qu’un samedi, elle avait refusé d’obéir à l’invective des pandores gênés, de ramasser les immondices étalés avec application sur le fameux scooter de Tony que dans sa fureur, il avait éparpillé dans toute la rue. Chantal n’avait pas levé le petit doigt, l’attitude du crétin n’impressionnait pas Chantal. Il fut contraint de ramasser sa merde sous le regard de sa famille appelée en renfort et à la vue des voisins qui soulevaient discrètement leurs rideaux.

Jazz tira Chantal de ses pensées :

– Alors, on se le fête ce départ ?

– Un Armagnac, ce sera ma dernière tournée… Et à la crémaillère de Jess, se crut-elle obligée d’ajouter. Celle-là, c’est dans sa nature, elle est trop bête mais peut-être que peut-être elle changera…

Chantal n’avait aucune haine dans les fonds des yeux, juste un peu de tristesse d’assister à une insondable misère humaine. Mais demain, faute d’aller à Lourdes solliciter un miracle, elle prendrait la lourde qui s’ouvrirait à d’autres cieux.

a

Fin de cette anecdote que me confia Chantal, une amie très proche. Disons que cette fiction et on se sera quitte…

a

La semaine prochaine, on s’envoie en l’air avec Mademoiselle A…

Ann

Episode 1 : http://foutouart.fr/litterature-bagasse-episode-1-par-ann/

Episode 2 : http://foutouart.fr/litterature-bagasse-episode-2-chez-gilou-par-ann/

Episode 3 : http://foutouart.fr/litterature-bagasse-episode-3-chez-gilou-2-par-ann/

Episode 4 : http://foutouart.fr/litterature-bagasse-episode-4-par-ann/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *