Littérature : La Messe Commerciale (par Julijana)

La Messe Commerciale

a

a

Tous les lundis matin, la réunion commerciale avait lieu. Nous commencions la semaine de travail de cette manière. Toute l’équipe commerciale se rassemblait dans la spacieuse salle de réunion, autour des tables disposées en « u ». Le PDG au bout, en face du paperboard. Il branchait son PC portable. Un powerpoint, contenant le budget annuel et divers projets commerciaux, était projeté. Essentiellement des chiffres et des diagrammes, mais aussi un peu de texte. Le PDG prenait la parole en premier. Il présentait le budget annuel et mensuel. Combien nous avions fait et combien il restait encore à faire. Après c’était au tour de chacun de l’équipe commerciale de faire le point sur ses projets en cours. Les objectifs, le budget, des chiffres, des chiffres et encore des chiffres. Arrivé mon tour, j’avais rarement quelque chose à dire, et si oui, c’était très bref. Par la suite, j’aurai à présenter la balance commerciale puis, partager avec mes collaborateurs les informations que j’ai obtenu en cours des relances de retards de paiement. Une tâche pénible mais vitale pour la survie de l’entreprise. Pendant tout le temps de la réunion, je m’ennuyais à mourir. Je rêvassais, en regardant par la fenêtre les branches des arbres danser dans le vent. Parfois, je dessinais dans mon cahier. Par contre, je n’écrivais jamais de textes subversifs durant les réunions, par crainte de devoir les lire à haute voix si quelqu’un me surprenait en train de les écrire. Ils auraient pu croire que je notais le compte rendu de la réunion. Quelle blague ! Je ne comprenais vraiment pas tout ce cinéma qu’ils faisaient par rapport aux chiffres, je trouvais ça absurde à souhait. Mais pour les autres c’était très important, ils prenaient ces réunions vraiment au sérieux. Comme une messe pour laquelle nous nous réunissons pour prier le Dieux Chiffre, le suppliant d’être clément et nous gratifier avec ses fruits puisque nous lui apportions la plus précieuse des offrandes, le temps. Une messe dans laquelle le PDG était le prêtre, le Dieu Chiffre, le paperboard, et les commerciaux, les fidèles croyants.

a

Julijana

a

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *