Poésie : 33 points communs entre un terroriste tchétchène et un nourrisson (par Grégoire Damon)

.

 

.

.

33 points communs entre un terroriste tchétchène et un nourrisson

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

c’est quand tu t’y attends le moins

qu’il qu’il qu’il qu’il qu’il qu’il qu’il

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

on en cause comme ça en général

mais en vrai y en a pas deux pareils

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

après tout c’est pas son problème

qu’il y ait des petits bouts partout et que ça colle –

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

essaie de négocier avec

qu’on rigole

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

son truc c’est de laisser des traces

sur les murs

sous les yeux

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

l’écologie comme de sa première couche

et la Palestine… sans déconner

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

tu peux toujours critiquer

mais il connaît un Grand Mystère

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

un Grand Mystère qui SI ÇA SE TROUVE

te concerne aussi

(si ça se trouve)

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

EXPLIQUER C’EST DÉJÀ EXCUSER

un ministre a dit ça

après on est d’accord ou pas

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

les trucs basiques :

d’abord Mahattan puis Berlin puis on verra

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

de la vie fourrée dans les narines

dans ce qu’elle a de plus furieusement urgent

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

c’est-à-dire de la mort c’est-à-dire de la vie

l’une après l’autre l’une sur l’autre l’une dans l’autre les deux en même temps aucune des deux et inversement

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

toujours cette impression cardio-respiratoire

de vivre quelque chose d’historique

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

alors que si on regarde bien

c’est partout tout le temps tout le monde

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

fallait qu’on se fasse chier

quand on y pense

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

si t’as pas envie de le balancer du cinquième au moins une fois par semaine

il y a quelque chose qui déconne

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

encore un truc qu’on a merdé

en voulant bien faire

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

ouais tout ça est terrible

mais si on rigole pas maintenant on rigolera jamais

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

putain putain putain putain putain

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

son but ultime en vérité :

t’empêcher de roupiller

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

je sais pas si on peut parler de courage

une fois qu’on est dedans on n’a plus le choix

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

ce qui fait le plus chier au fond

c’est tes contacts les plus réacs

à qui il semble donner raison

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

en le voyant mignon comme ça

sans déconner on dirait pas

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

ou alors justement si on dirait

mais alors c’est peut-être nous qui avons un problème

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

sa fiche de poste à la base

c’est extracteur du pire de toi

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

on cause on cause c’est facile quand c’est pas le sien

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

ce qu’il cherche par-dessus tout

c’est te diviser

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

toi ta libido ton sang-froid tes amitiés

tout ce qui passe à sa portée

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

pas une raison de renoncer

aux belles valeurs lui inculquer

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

l’occasion pour les vraies questions –

que tu ne te poseras quand même pas

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

toute ton étergie y passera

mais de toute façon tu en aurais fait quoi

 

un terroriste tchétchène un nourrisson

à la fin il aura ta peau

comme de juste rien de nouveau

 

 

 

.

Grégoire Damon

Son site : http://gregoiredamon.hautetfort.com/

.

.

Et si vous aussi, vous voulez contribuer à la Grande Aventure Foutou’art 🙂 ,

envoyez-nous un don, même 1€ !!! Via Paypal en cliquant sur le bouton ci-dessous :

.