LES CHRONIQUES D’OL-LAND : Croire, suivi de Désillusion et scepticisme (PAR DANIEL)

 

DSCF69351

 

Durant 3 ans, Daniel a lutté au côté des « zadistes », militants écolos, riverains, et associations, pour tenter d’annuler la construction du méga-complexe Ol-Land, de dénoncer les conflits d’intérêt du projet, ainsi que les expropriations abusives de plus de 80 paysans, avec parfois le rachat des terres à 1€ le m2.

Daniel vous propose de partager chaque semaine ses écrits, sous forme de chronique, qu’il a produit tout au long de sa participation à la lutte.

Durant 3 ans, Daniel a lutté au côté des « zadistes », militants écolos, riverains, et associations, pour tenter d’annuler la construction du méga-complexe Ol-Land, de dénoncer les conflits d’intérêt du projet, ainsi que les expropriations abusives de plus de 80 paysans, avec parfois le rachat des terres à 1€ le m2.

Daniel vous propose de partager chaque semaine ses écrits, sous forme de chronique, qu’il a produit tout au long de sa participation à la lutte.

a

a

Semaine 10 : Croire

a

La paix est elle possible ?

Être en paix, c’est être persuadé que nous sommes en paix, que nous n’avons pas de raison d’être soumis à un quelconque péril de la part de notre semblable, être persuadé que nous n’avons pas à craindre de lui, avoir confiance en lui. Qui peut dire qu’il est en paix ? Qui peut dire qu’il a confiance en son prochain, et dans quelle mesure ? Que peut dire la lassitude d’être trompé ?

Avancer, pourquoi ? Se cultiver, pourquoi ? Se sentir, s’aimer de gauche, pourquoi ?

Ou pourquoi s’estimer de droite, pourquoi chercher la justice dans le mérite de l’intelligence de la prise d’initiative et de risque économique et laborieux ?

Croire en une justice, pourquoi, laquelle, selon quels critères ?

J’ai rencontré des malins, des « maniganciers », déterminés, au langage à l’attitude au positionnement arrière pensés, fondu dans l’art de manipuler leurs semblables, sans regret ni remord ni scrupule, plus occupé à dominer leur entourage dans leur environnement, qu’à cultiver tout savoir utile à dispenser et partager ? Si l’art de soumettre et de s’en protéger, est devenu plus important que cultiver toute œuvre et savoir simple nécessaire et utile, comment croire en la sincérité des relations humaines, en la justice des rapports sociaux, en l’équité de l’économie(réelle ou financière), et en leur bien-fondé ? Si tout n’est que feinte d’influence et conditionnement d’autrui dans nos relations et communications, comment, quoi, et qui croire ? Croire est il devenu un symptôme de souffrance mentale ? Mon médecin, diplômé, me soignera t il ?

a

a

Semaine 11 : Désillusion et scepticisme

a

Désabusé, ne croyant plus en rien, comment croire comme l’a dit ce militant lyonnais, que la mort de Rémi Fraisse sera utile à la lutte écologiste ?

Comment l’écologie peut elle être utile à qui ne croit plus en la paix, ni en son prochain ? Qui d’entre nous, croit en son prochain, sans penser qu’il puisse le trahir, par intérêt ou par vœux de domination ? Un seul croit-il en la justice dans les relations humaines, sans que la crainte de l’appareil judiciaire et de sa police ne soit là pour juguler tout esprit de domination illégitime, doté de puissance, et violent ? Qu’est la nécessité écologique, sans la justice pour semer la paix ?

Se déclarer soucieux de l’emprunte écologique et de l’iniquité financière politique et sociale portées par ces grands projets inutiles et imposés, doit il pour vaincre et convaincre, emprunter des chemins de manipulation et d’hypocrisie, pour diriger, dominer, et gonfler ses troupes ? N’est ce pas hypocrite de tromper son prochain, de dominer son libre arbitre, sa liberté de décision, d’action, de pensée, de foi, sous prétexte de défendre la liberté locale ou n’importe quelle autre « raison vertueuse » ? Ces usages psychologiques dans la communication ne ressortent ils pas du leadership mercantile de ce monde ? Du « Travailler plus pour gagner plus pauvre con » ?

Le désabusé n’a plus ni l’envie ni le temps de se laisser tromper. Gérer ses relations humaines nécessaires sous le signe de la paix et de l’équité, quant à lui personnellement et modestement, prime sur toute autre démarche publique qu’il entreprenne. Il prie seulement d’être moins l’idiot utile de qui que ce soit. La Terre lui survivra. Et l’UMP a pris sa région et la ville du stade de l’OL LAND.

Daniel

 

Lire les anciennes chroniques :

https://foutouart.fr/les-chroniques-dol-land-lol-land-et-decines-ta-resistance-et-finance-gouvernance-nature-et-environnement-par-daniel/

https://foutouart.fr/les-chroniques-dol-land-la-verite-suivi-de-la-putain-dverite-par-daniel/

https://foutouart.fr/les-chroniques-dol-land-maitre-tete-carton-rouge-lol-et-les-autres-par-daniel/

https://foutouart.fr/les-chroniques-d-ol-land-liberte-egalite-fraternite-fasse-reference-par-daniel/

https://foutouart.fr/les-chroniques-dol-land-nous-sommes-face-a-linjustice-par-daniel/

https://foutouart.fr/les-chroniques-dol-land-de-la-pensee-a-la-parole-et-de-la-parole-a-lacte-par-daniel/

https://foutouart.fr/les-chroniques-dol-land-la-nuit-du-26-octobre-2014-par-daniel/

a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *